dans

Meghan Markle prête à devenir présidente des États-Unis ? Ce détail qui pose problème

Meghan Markle compte t-elle un jour se présenter aux élections présidentielles ? D’après l’écrivain britannique Tom Bower il y a encore un aspect de sa personnalité sur lequel la jeune femme va devoir travailler pour espérer atteindre la Maison Blanche…

On ne parle plus que jamais d’elle dans les médias : Meghan Markle suscite l’intérêt de tous et ce, encore plus depuis qu’elle a livré une interview explosive à Oprah Winfrey. Très clairement, cette entrevue a été un vrai moment de libération pour la duchesse. Et pour cause, cela faisait des années que la jeune femme préférait garder le silence sur les agissements de la monarchie britannique afin de protéger son couple.

Mais aujourd’hui, loin du Royaume-Uni et de ses obligations royales, Meghan Markle est une femme libre. Celle-ci n’a donc pas hésité à évoquer tous les moments qui furent douloureux à vivre depuis son mariage avec le prince Harry. Désormais définitivement écartée de la famille royale, les possibilités semblent infinies pour la maman du petit Archie ! En effet, de nombreuses voies professionnelles s’ouvrent à elle.

L’actrice bientôt à la Maison Blanche ?

D’après certaines rumeurs, tout porte à croire que Meghan Markle ait des prétentions politiques. On a notamment pu le constater récemment dans ses prises de positions contre Donald Trump ou encore dans son importante implication en faveur du mouvement Black Lives Matter. De là à devenir présidente des États-Unis ? C’est bien ce que semble croire l’écrivain britannique Tom Bower.

Ce dernier s’apprête à sortir très bientôt une biographie non autorisée sur Meghan Markle. En attendant la sortie de ce livre, celui-ci a fait quelques confidences à Closer Magazine :

La perspective que Meghan se présente à la présidence est possible et même probable. Je crois vraiment que c’est là qu’elle se voit aller.

D’après lui, Meghan Markle a « toutes les qualités » pour être une bonne candidate. Néanmoins, l’écrivain affirme qu’il y a un trait de personnalité de la jeune femme qui pourrait lui coûter cher : sa susceptibilité. Celui-ci met donc en garde l’épouse du prince Harry :

Ce sont probablement les personnalités publiques qui sont le plus confrontées aux réactions négatives. Je pense vraiment qu’elle aurait du mal.

Meghan Markle et le prince Harry lors de l’ITV avec Oprah Winfrey @Harpo Productions/AFP

Meghan Markle prépare t-elle le terrain ?

En tous cas, l’avis de Tom Bower semble partagé par le Daily Mail. Le magazine anglais assure que l’interview avec Oprah Winfrey a permis à Meghan Markle de préparer le terrain. En effet, après cette entrevue, la jeune femme a reçu le soutien de Joe Biden et de Hillary Clinton.

Meghan Markle prête à devenir présidente des États-Unis ? Ce détail qui pose problème
Meghan Markle, future présidente ? @Getty Images

Les deux personnalités politiques ont salué le « courage » de l’ancienne actrice. Cette entretien était-il donc la première étape de sa campagne politique ? Affaire à suivre…

Affaire Epstein : Le prince Andrew inquiété de plus en plus près !

Espace : Curiosity nous dévoile son dernier selfie martien