Miss Univers en Israël: l’Afrique du Sud proteste contre la participation de sa miss

Miss Afrique du Sud doit-elle se rendre au concours de Miss Univers organisé en Israël ? Le débat fait rage dans le pays, alors que les appels à boycotter l’événement, prévu le 12 décembre à Eilat, se multiplient, afin de dénoncer la politique israélienne dans les territoires occupés.

Le ministère de la Culture refuse désormais de soutenir la participation de la reine de beauté sud-africaine à la compétition de Miss Univers, afin, selon un communiqué, de dénoncer les « atrocités commises par Israël contre les Palestiniens ». Une décision applaudie par l’ANC, le parti au pouvoir, qui critique les « violations des droits de l’homme » dans les territoires occupés, et trace un parallèle avec le régime de l’apartheid.

La participation maintenue pour l’instant

Lalela Mswane, couronnée Miss Afrique du Sud le mois dernier à 24 ans, ne s’est pas exprimée publiquement. Mais le comité du concours estime qu’il ne s’agit pas d’« un événement politique » et soutient la jeune femme dans son déplacement, qui est pour l’instant maintenu.

Ce n’est pas la première fois que des organisations sud-africaines appellent au boycott pour défendre la Palestine. En 2014, par exemple, la chaîne de magasins Woolworths était visée à cause de l’importation de produits israéliens. Le gouvernement soutient également la cause palestinienne depuis la fin de l’apartheid, et a retiré son ambassadeur à Tel-Aviv depuis 2018.

Une manifestation est prévue devant les bureaux du comité de Miss Afrique du Sud vendredi 19 novembre.

Libye: Saïf al-Islam Kadhafi est candidat à la présidentielle de décembre

Sexe et foot business: L’affaire Enganamouit remue le Cameroun…